Combien faut-il de couches pour vitrifier un parquet ?

Il faut, en général, deux couches de vitrificateur pour vitrifier un parquet.

Mais d’abord, deux étapes s’imposent : il faut poncer votre parquet pour retrouver son état d’origine. Cela permet soit d’éliminer les anciennes couches de finitions usées et  le bois usé sur un parquet ancien, soit d’aplanir le parquet si celui-ci est neuf.

Ensuite, vous devrez appliquer une couche de fond dur pour bloquer les tanins et bouche-porer les fibres du bois. Si vous souhaitez, en même temps, teinter votre parquet, optez pour notre Primaire Fond Dur Teinté.

Puis, pour vitrifier à proprement parler, vous devez, dans un premier temps, appliquer une couche garnie et régulière de vitrificateur, au spalter ou au rouleau, toujours dans le sens des fibres. Laissez sécher, effectuez un léger ponçage au papier de verre (grain 150-180), puis dépoussiérez soigneusement. C’est là que vous appliquez la seconde couche de vitrificateur, de la même façon que la première.

Retour à la FAQ